Oui, mais pas seulement. La masturbation peut être pratiquée devant son ou sa partenaire ...

Beaucoup de gens trouvent cela très excitant. C'est sans doute le meilleur moyen d'apprendre comment l'autre préfère être stimulé.

Chacun pourra guider la main du partenaire pour lui montrer quelle pression et quel rythme il ou elle préfère. La masturbation réciproque peut se révéler très agréable.

Son propre désir sera exacerbé par le plaisir de l'autre. On peut aussi le faire avant ou pendant le rapport sexuel: cela sert alors de prélude, augmente l'excitation, ou permet de parfaire le coït.

Résultats de l'enquête ACSF 1993 :

57% (17% souvent et 40% parfois) des hommes déclarent avoir été masturbés par leur partenaire féminine au cours de leur vie sexuelle.

68% (26% souvent et 42% parfois) des hommes déclarent avoir masturbé leur partenaire féminine au cours de leur vie sexuelle.

55% (24% souvent et 31% parfois) des femmes déclarent avoir été masturbées par leur partenaire masculin au cours de leur vie sexuelle.

65% (26% souvent et 39% parfois) des femmes déclarent avoir masturbé leur partenaire masculin au cours de leur vie sexuelle.

Au XXIe siècle, il existe un art de jouir de soi-même légitimé par la science et la littérature.

Aujourd'hui nous avons balayé de nombreux tabous. Le corps a retrouvé toute sa valeur en supprimant la honte qui lui était associée et en favorisant même son expression.

La masturbation a une valeur éducative et thérapeutique ; c'est une étape indispensable de l'évolution de l'individu dans l'intégration de son schéma corporel.