La qualité de la relation dans le couple influence grandement la qualité de la vie sexuelle.

En effet, il est rare que des gens qui se détestent ou qui sont en colère l'un contre l'autre puissent vivre une sexualité intéressante et satisfaisante ensemble. Il est difficile de séparer une relation de couple satisfaisante et une sexualité satisfaisante. Si l'une ou l'autre de ces dimensions est affectée, l'autre ne tardera pas à l'être aussi.

Il n'existe malheureusement pas de manuel d'instruction qui explique aux conjoints comment un couple en santé fonctionne. Il n'y a aucune recette qui dicte comment on doit se comporter pour avoir un couple heureux. Cependant, les recherches dans le domaine ont montré l'importance de certains éléments.

En premier lieu, il y a l'aspect du degré d'engagement affectif dans la relation avec l'autre. Cet engagement peut aller d'une union très superficielle, où presque rien n'est partagé, à une union très fusionnelle, où presque tout est totalement partagé sans laisser de liberté individuelle. Il est évident qu'un équilibre devrait exister entre ces deux extrêmes : il doit y avoir un degré suffisant d'engagement dans la relation et de liberté individuelle pour qu'un couple fonctionne bien. Sans engagement suffisant, il n'y pas assez de confiance entre les conjoints, et alors il est difficile d'exprimer ses craintes, ses peines, etc. Ou encore, sans un degré suffisant de liberté individuelle et de confiance en soi, les conjoints hésiteront à proposer des changements ou des aménagements nécessaires à leur couple de peur de se retrouver seul.

En second lieu, la question du partage du pouvoir à l'intérieur du couple est très importante. En effet, la façon dont le pouvoir est partagé dans le couple et le degré de satisfaction des conjoints dans ce partage va affecter la façon dont la sexualité va se vivre.

En troisième lieu, un couple qui fonctionne bien doit trouver un équilibre entre l'aspect affectif (les émotions et les sentiments), l'aspect rationnel (logique) et l'aspect comportemental (l'action). Cet équilibre permet aux conjoints de s'exprimer et de vivre plus pleinement.

Quatrièmement, dans la vie d'un couple, il va se présenter des situations plus difficiles à vivre. Les habiletés du couple à gérer des conflits (problème conjugal) ou à faire face à des difficultés (trouble financier, mortalité) va lui permettre de survivre et même de sortir gagnant de ces situations.

C'est cependant la communication qui va permettre les échanges entre les conjoints sur les points précédents. La communication est quelque chose d'obligatoire : on ne peut pas ne pas communiquer. En fait, dès que deux personnes sont ensembles, il y a obligatoirement une certaine forme de communication qui s'établit entre elles. Cette communication peut être verbale ou non verbale.

Cependant, la communication qui se produit dans un couple n'est pas toujours efficace. Pour qu'elle soit efficace, cela requiert certaines habiletés. Un des ingrédients d'une bonne communication est la capacité d'exprimer clairement et efficacement autant ses pensées que ses émotions. Cela demande, entre autres, l'utilisation du "JE", plutôt que du "TU" accusateur. Ainsi, on exprime plus clairement ses sentiments en disant "je suis triste", que "tu es un monstre, tu me fais souffrir".

Un autre ingrédient est la capacité à demander à l'autre des clarifications et des confirmations de ce que l'on a cru comprendre. Donc, avant de se mettre en colère, pourquoi ne pas demander si on a bien compris ce que l'autre a voulu dire. La communication n'est pas seulement le fait de parler, mais c'est aussi savoir écouter. L'écoute doit être active pour ne pas que l'autre ait l'impression de parler dans le vide. Cela veut dire qu'il peut être important de donner des indications précises à l'autre que l'on écoute et que l'on comprend ce qu'il a à nous dire.

Tous ces aspects de la vie du couple influencent grandement la sexualité. Un couple peut tenter d'améliorer la qualité de sa communication ou d'autres aspects de la vie de couple. Mais s'il se présente des difficultés particulières, il vaut mieux rencontrer un professionnel pour avoir de l'aide, avant que la relation du couple ne se dégrade trop.